Apprendre le français avec les séries TV (2) : « Bref »

Une autre ressource possible pour apprendre le français avec les séries est la série TV française « Bref », qui se caractérise par un format très court (2 minutes environ) et est un formidable outil pour travailler la compréhension orale avec un débit TRES rapide, même pour les natifs… Les apprenants l’aiment beaucoup car elle reflète la réalité de la vie d’un célibataire parisien qui n’a rien d’un champion : il est paresseux et passe son temps à essayer de draguer les filles. Les problématiques, le rythme comme le vocabulaire sont très actuels et invitent parfois à un certain bovarysme… loin des héros habituels, ce qui engendre des rires, même lors de la première écoute car les images aident à comprendre.

Capture d’écran 2016-02-26 à 11.03.39
Capture d’écran d’un épisode de « Bref »

Par contre, contrairement à la série « Mère et fille » qui est tout public, « Bref » convient davantage à un public un peu plus âgé, du moins en ce qui concerne certains épisodes.

Voici trois épisodes qui nous ont servi de supports pour travailler :

Pour varier l’exploitation pédagogique de ce dernier épisode, plutôt que d faire une première reconstitution collective de ce qui a été compris, j’ai choisi de faire un quiz en ligne en direct, immédiatement après le premier visionnage avec Socrative.com. J’ai donc créé un quiz d’une dizaine de questions soit très faciles, soit un peu plus exigeantes : les réponses qui s’affichent en direct ont certes un côté gadget, mais elles ont le mérite de refléter la qualité de la compréhension et de dédramatiser les erreurs, tout en soudant le groupe classe grâce à l’interaction. Voici quelques questions :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Capture d’écran 2016-03-03 à 17.09.50
Résultat du quiz

Utiliser la cartographie en ligne pour présenter des productions écrites

 

 

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.28.38
Carte Google Maps « Contes de notre petit monde » Groupe G

Dans un exemple de tâche finale proposé il y a quelques mois, la cartographie en ligne invitait à regarder des vidéos faites par les étudiants.

Voici un nouvel exemple de tâche finale réalisée avec le service de cartographie en ligne Google Maps proposant des productions écrites. Les apprenants (B1) devaient écrire individuellement un conte typique de leur pays en soignant particulièrement les temps du passé, l’expression de l’antériorité et le schéma narratif. La séance de 1h30 a été faite en salle Tice.

Nous avons choisi de publier les productions écrites pour pouvoir les partager non seulement entre nous, mais surtout avec d’autres personnes (publication sur le site Facebook annoncée avant la rédaction), afin de donner un destinataire réel à la production écrite.

Il suffit de cliquer sur chaque repère pour avoir accès au conte de chacun.

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.38.20
Conte de Chine

Outre le fait de donner à voir la dimension extrêmement cosmopolite du groupe, l’utilisation de la cartographie en ligne permet non seulement aux productions finales de durer, d’être vues et partagées entre étudiants, mais surtout de créer une stimulation et un sentiment de satisfaction car l’outil met, d’une certaine manière, en valeur ce que chaque étudiant a écrit grâce à l’écriture avec l’ordinateur et grâce à la présentation collective qui donne un contexte géographique à l’écriture de chacun.

L’utilisation de ce service est très facile et gratuit.

Apprendre le français avec les séries TV (1) : « Mère et fille »

Voici un cours de renforcement en FLE que je propose ce semestre à des étudiants de niveau A2/B1 : apprendre le français avec des séries TV. Je partage cette pratique car le retour que j’en ai chaque semaine est très positif. Il s’agit de proposer une approche de l’enseignement du français, différente, plus ludique et proche de la réalité de la vie quotidienne française.

Pourquoi la série « Mère et fille »?

Capture d’écran 2016-02-04 à 14.41.49
Capture d’écran de la série « Mère et fille »

J’ai choisi de m’appuyer sur la série TV « Mère et fille » qui existe depuis 2012 sur la chaîne Youtube de Disney Channel FR et qui met en scène une adolescente de 14 ans, Barbara et sa mère, Isabelle, 39 ans, divorcée : cette série, destinée à un public plutôt jeune, a le mérite d’éviter des scènes trop légères ou violentes qui pourraient déranger dans un contexte scolaire ou au vu de certaines cultures des apprenants. C’est surtout une comédie, qui fait vraiment rire, tant les apprenants que leur enseignante, incitant donc à apprendre le français avec plaisir. Enfin, le format court (soit un épisode de 5 minutes, soit un épisode composé de 3/4 sketchs) épargne les efforts d’endurance en compréhension orale et permet de toucher des réseaux lexicaux très variés, tout comme des niveaux de langue variés.

Objectifs

  • Travailler la compréhension orale
  • Enrichir le lexique de la vie quotidienne
  • Stimuler l’imagination et la créativité via la production orale, écrite et audiovisuelle
  • Améliorer la prononciation, la diction et l’interprétation

Démarches

De nombreuses démarches sont possibles. Généralement,

  • un remue-méninges autour du titre qui permet de faire des hypothèses et de découvrir un certain lexique
  • une première écoute suivie d’une reconstitution collective de ce qui a été compris
  • une deuxième écoute au terme de laquelle on complète les données de la première écoute
  • une troisième écoute avec la feuille de transcription lacunaire

Voici 2 exemples d’épisodes et leurs transcriptions lacunaires :

Episode : « Tiffany » 

Transcription : Mere et fille « Tiffany »

Episode : « La sortie de classe »

Mere et fille La sortie de classe

  • Pour aller au-delà de la compréhension et passer à la production orale, il est possible de faire endosser aux apprenants les rôles des personnages pour travailler la diction, l’interprétation et la gestuelle. Un bon exercice a été de se détacher de la diction « lecture », en obligeant les étudiants à se lever, à marcher tout en jouant leur rôle. Les productions orales sont enregistrées sur un mur virtuel collaboratif Padlet afin de donner un destinataire réel à l’enregistrement, le groupe, et de pouvoir s’écouter les uns les autres.
  • La tâche finale sera dans un premier temps une production écrite par groupes de 2 ou 3 dans laquelle les apprenants devront inventer un nouvel épisode de « Mère et fille » à partir des titres qu’ils ont choisis. Chacun apporte son ordinateur ou sa tablette et l’écriture sera collaborative.

d7dc6ef1-0386-4dba-a29a-61a60bd55f4e

Ira-t-on jusqu’au tournage ? Je l’espère…