Littérature et classe inversée ? Quelques pistes proposées à Eidos64

L’objectif de mon atelier d’Eidos64 du 25 janvier 2017 était de proposer quelques pistes pour enseigner la littérature en utilisant la classe inversée de manière sporadique. J’ai invité les participants à regarder en amont de cet atelier une capsule afin de les mettre en posture de classe inversée et de leur faire partager une des approches de la classe inversée.

Littérature et classe inversée from Geraldine L on Vimeo.

Après un échange de réactions, de questionnements, j’ai proposé aux participants deux pistes à explorer :

  • faciliter l’entrée en lecture des textes longs qui peuvent engendrer une angoisse, voire un renoncement chez les apprenants non natifs et même chez les natifs…

Voici le support présenté avec explication du titre, lecture de la première page et mise en place d’hypothèses de lecture :

Petites pratiques germanopratines from Geraldine L on Vimeo.

Autre exemple pour faciliter l’entrée dans une oeuvre intégrale avec points de repère biographiques, rapide genèse de l’oeuvre et présentation du schéma des personnages.

  • inverser une séquence de littérature : comment, grâce à la classe inversée, peut-on déplacer le curseur de l’apprentissage et mettre l’accent, non pas sur l’acquisition des connaissances, mais sur l’appropriation des textes en stimulant la part de créativité des apprenants ?

Le support présenté pour aborder Le Cid de Corneille :

– capsule sur la tragédie classique

capsule faite par les apprenants pour analyser une stance : commentaire collectif d’une stance et participation a posteriori de l’enseignant pour ajouter quelques idées manquantes.

Le support présenté pour la séquence sur les Calligrammes d’Apollinaire :

capsule pour présenter Apollinaire avec un quiz intégré

capsule faite par une apprenante pour analyser sa production

Cet article est une présentation des supports partagés pendant l’atelier ; il manque toutes les explications, les échanges, les réactions…

Cliquez ici pour voir la présentation sous forme d’interview par LudoMag.

Créer des capsules : prolongement de l’atelier « Sensibilisation à la classe inversée »(Barcelone, EMDL)

Voici quelques pistes pour compléter l’atelier « Sensibilisation à la classe inversée » proposé à Barcelone à la 10eme Rencontre FLE d’EMDL la semaine dernière. J’ai beaucoup insisté sur l’importance de la scénarisation du cours et des capsules : faire une capsule pour faire une capsule, sans penser à l’exploitation pédagogique qui l’accompagne, ni à ce qu’elle modifie dans l’économie du cours n’a pas de sens.

Pour passer à l’action et créer vos premières capsules, voici quelques tutoriels qui vous aideront, mais ils sont légion sur internet.

Les logiciels pour travailler avec un ordinateur :

Tutoriel pour utiliser le logiciel d’édition de vidéographie sur ordinateur : Screencast’Omatic qui permet de créer très simplement des capsules en enregistrant l’activité de  votre écran d’ordinateur. A partir d’un diaporama par exemple, on peut commenter chaque diapositive et utiliser le curseur comme un laser qui sert à signaler le point dont vous êtes en train de parler. Vous pouvez aussi ajouter une fenêtre dans laquelle vous apparaissez en train de parler, comme l’a signalé une participante. Vous trouverez de nombreux tutoriels en ligne : je me permets de vous recommander celui-ci, court et efficace.

Capture d’écran 2015-12-05 à 14.40.14

Exemple de capture d’écran réalisée avec Screencast’Omatic

Tutoriels pour utiliser le logiciel gratuit Moovly par Peggy Morel

Tutoriels Moovly

Tutoriels pour travailler avec une tablette :

Tutoriel pour utiliser l’application Explain Everything (à télécharger sur tablette, payante): à partir d’un exemple (prendre en photo des productions d’apprenants et les commenter pour en faire une capsule)

Capture d’écran 2015-12-05 à 13.05.43

Exemples de capsules réalisées avec l’application Adobe Voice (pour Ipad seulement) et avantages de cet outil que je résume dans un article publié mon ancien blog.

Capture d’écran 2015-12-05 à 14.52.30

Enfin, une présentation de l’application pour mobile Tellagami (très facile d’utilisation) qui propose un avatar auquel on prête sa voix et une piste d’utilisation.

Capture d’écran 2015-11-06 à 14.50.19

La liste n’est bien sûr pas exhaustive mais mieux vaut bien maîtriser 2 ou 3 outils que de se perdre dans une course effrénée aux nouveaux outils.