Cartographie en ligne et perspective actionnelle : ex de carte sur les vêtements d’occasion

Voici un nouvel exemple de détournement de l’outil de cartographie en ligne de Google pour un usage pédagogique.

La perspective actionnelle considère l’apprenant comme un « acteur social » et ne limite pas l’apprentissage de la langue à la seule communication : elle l’inscrit dans un contexte social, réel et lui fournit des tâches en lien avec la vie réelle.

La cartographie permet de rassembler les productions, de les publier et de leur conférer dans une certaine mesure une utilité grâce au partage, à la publication et à la géolocalisation des productions finales, qu’elles soient au format texte, photo ou vidéo.  C’est donc un excellent support pour la présentation de la tâche finale, qui aura, par ailleurs, le mérite de perdurer au-delà du temps et de l’espace de la classe.

Voici un exemple de tâche finale qui porte sur les magasins de vêtements d’occasion de la ville où j’enseigne :

Le groupe a fait un travail sur le thème de la société de consommation, notamment ceux qui rejettent la consommation à tout prix, les décroissants. Le sujet des vêtements d’occasion est très intéressant sur le plan interculturel puisque dans certaines cultures, on rejette cette pratique considérée comme non hygiénique, tandis que pour d’autres, les fripes Vintage sont à la mode. Ainsi, après avoir lu, réfléchi et échangé sur les vêtements d’occasion, les étudiants ont cherché sur Internet où trouver de tels magasins puis, par groupes, ils sont allés sur le terrain et ont discuté avec les gérants des magasins pour connaître les spécificités de chaque point de vente. La tâche était d’écrire un petit article avec la localisation, les horaires d’ouverture, les règles pour déposer les vêtements, leurs caractéristiques, etc.

J’ai ensuite collé sur une carte les productions écrites pour avoir une vision globale de tous ces magasins et cette carte a été publiée et partagée sur le Facebook de notre centre de langue, ce qui a engendré des commentaires écrits mais de nombreux échanges entre étudiants, enseignants, secrétaires car untel ne connaissait pas telle boutique, un autre était stupéfait d’apprendre qu’on pouvait trouver un sac à main d’occasion à 2300 euros… Bref un des mérites de ces cartes est qu’elles permettent non seulement de montrer le travail des apprenants, mais surtout de leur donner du sens en ouvrant la porte de la classe sur l’extérieur, sur le monde réel.

Voici un tutoriel pour créer des cartes interactives :

capture-decran-2016-10-19-a-10-39-55

//screencast-o-matic.com/embed?sc=cD6qjVjkQd&w=750&v=4